lundi 27 février 2017

Tu me trouveras au bout du monde



Titre : Tu me trouveras au bout du monde
Auteur : Nicolas Barreau
Éditions : Le livre de poche
Nombres de pages : 264

Jean-Luc Champollion, galeriste parisien, s’était promis de ne plus jamais écrire une seule lettre d’amour depuis une terrible déception à l’adolescence. Pourtant, lorsqu’il en découvre une dans sa boîte à lettres, intrigué, il ne peut s’empêcher d’y répondre. Une relation épistolaire nourrie naît alors entre le jeune homme et l’énigmatique Principessa. Mais cette dernière sait ménager le suspense, et l’entraîne dans un jeu de piste amoureux avant d’accepter de se dévoiler en chair et en os. Pris au jeu de ce tendre duel, Jean-Luc s’enflamme. Qui est donc cette femme qu’il imagine sans la voir, qu’il comprend sans la connaître ? Comment la convaincre de se livrer ? Devra-t-il aller jusqu’au bout de la terre pour la tenir enfin serrée dans ses bras ?

Mon avis :

Coup de coeur !

Ce roman fut le bon livre au bon moment ! Il m'a clairement criée de me prendre dans cette recyclerie, je ne voyais que lui dans les rayonnages, allez savoir, le hasard n'existe peut-être pas..

Revenons à nos moutons, j'ai adoré cette petite lecture, le style étant très fluide, addictive tout en étant bien tourné, poétique parfois, j'ai donc fait défiler les pages à une vitesse folle.
J'ai adoré le jeu de piste, le mystère, je trouvais ça très poétique, et érotique par moments. Évidemment, je me devais de lire rapidement pour avoir le fin mot de l'espoir, je n'avais qu'une envie : reprendre ma lecture !
J'avais quelques peurs, car à la fin du roman on découvre petit à petit qui est cette fameuse Principessa, donc je craignais d'être déçue, et finalement ce ne fut pas le cas, au contraire, j'ai trouvé le dénoument parfait, poétique, bref j'ai adoré.

On le qualifie de comédie romantique, et c'est exactement ça. J'ai d'autant plus apprécié je pense car l'auteur est un homme, j'ai tendance à fuir ceux écris par une femme.
De plus, ce fut également une très belle ballade dans Paris, ça donne envie de parcourir la ville au début de l'été !!

J'avoue ne pas savoir quoi ajouter mais parfois on a envie de garder pour soi ses coups de coeur tellement ils nous sont devenus intimes..
 
5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire