mercredi 28 juin 2017

La couleur pourpre



Titre : La couleur  pourpre
Auteur : Alice Walker
Éditions : J'ai lu
Nombres de pages : 252

Depuis leur séparation, depuis des années, Nettie et Celie, deux jeunes noires, soeurs tendrement unies, n'ont cessé de s'écrire. Mais aucune missive, jamais, n'est parvenue ni à l'une et à l'autre.
C'est que Celie, restée là-bas, près de Memphis, subit la loi d'un mari cruel qui déchire toutes les lettres venues d'Afrique - où Nettie est missionnaire. Alors Celie, la femme-enfant, écrira via le bon Dieu, qui, lui, sait tout...
Pourquoi, entre elles, cette correspondance déchirante et sans fin, obstinée, presque immatérielle ?

Mon avis :

Roman que j'avais hâte de lire, car je me souviens avoir bien aimé, du moins marqué par le film que j'avais vu il y a quelques années.

Et bien, j'ai eu le même ressenti avec le livre, j'ai un peu moins était plongée dans l'univers avec le roman, cependant à un peu plus de la moitié j'y étais vraiment, je me suis retrouvée dans l'ambiance du film, et j'ai pleinement apprécié ma lecture.

Cependant ce n'est pas un coup de coeur, ni même un livre que j'ai adoré, il me manquait un petit quelque chose, peut-être qu'il me manque quelques références dans la culture des noirs américains pour pouvoir être complètement imprégnée de l'ambiance, de la culture et pour me sentir plus proche des personnages.
Ceci dit, cela reste une lecture marquante et intéressante. La deuxième moitié du roman m'a beaucoup touchée.

Lecture qui marque mais pas un coup de coeur pour ma part.

3.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire