vendredi 2 juin 2017

Le secret magnifique



Titre : Le secret magnifique
Auteur : Belva Plain
Éditions : Pocket
Nombres de pages : 375

Berlin, 1939. Caroline et Walter sont jeunes, séduisants, et ils se sont aimés au premier regard. Hélas, le chaos qui s'abat sur l'Allemagne va bientôt sonner le glas de cette passion naissante. La mère de Caroline est juive et la famille doit s'enfuir. Walter promet de les rejoindre, mais ils ne se reverront jamais.
Les années ont passé. Malgré un mariage harmonieux, malgré la naissance de ses deux filles, Eve et Jane, le souvenir de Walter continue de hanter la vie de Caroline. Jusqu'à ce que Jane, obnubilée par l'histoire de sa mère, perce l'incroyable secret de cet amour brisé...

Mon avis :

Le hasard a fait qu'une journée après avoir téléchargé l'ebook de ce roman, je le trouve dans la bibliothèque de la maman de mon chéri. Ce n'est pas son genre, mais elle l'avait récupéré chez la grand-mère de mon chéri. Donc je me suis dit que c'était le signe qu'il fallait que je le lise. Et allez savoir pourquoi, en ce moment je suis accro à ma kindle et j'ai donc préféré lire ce roman dessus, délaissant l'objet livre :(

Je ne m'attendais pas à quelque chose de spécial, mais j'admets avoir été un peu déçue quand même.
Je n'ai rien ressenti de particulier avec cette histoire, sauf parfois de l'énervement.

Au début j'aimais beaucoup, le contexte de l'histoire me plaisait, l'histoire d'amour avec Walter était mignonne. Mais les personnages m'ont vite déplus, je ne saurais même pas dire pourquoi, je n'ai juste pas réussi à m'attacher aux personnages, surtout féminins. Bien que je sois exigeante de ce côté-là, je ne trouvais pas que mon jugement était sévère pourtant.

Donc certes l'histoire et ce fameux secret me poussait à continuer à lire, l'écriture est fluide, mais quelques passages m'ont ennuyés. Au bout d'un moment je comprenais le schéma de l'auteur et je n'avais pas de surprises, je trouvais que certains passages ne servaient à rien. On passait parfois des années en quelques lignes et parfois on restait sur une période que je trouvais ne méritait pas autant d'attention. C'est donc ce déséquilibre qui me dérange, plus que les personnages.

Heureusement la fin a un tout petit peu rattrapé le tout. Du moins, j'ai eu un petit goût de "tout ça pour ça ?", je n'ai pas été déçu, j'ai même été un peu surprise mais ce n'était pas wow quand même.

Une histoire de vie qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire je pense, bien qu'elle m'est distraite quand même.

2.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire