dimanche 12 mars 2017

La passion d'Emma



Titre : La passion d'Emma
Auteur : Penelope Williamson
Éditions : Belfond
Nombres de pages : 364

Le destin d'Emma semblait tout tracé.
Jeune fille d'une grande beauté appartenant à la haute société de Bristol, elle est promise au riche propriétaire de filatures Geoffrey Alcott. Mais dans la Nouvelle-Angleterre de la fin du XIXe siècle, elle semble la seule à être touchée par le sort misérable des ouvriers. À travers les barreaux de sa cage dorée, c'est vers ces hommes et ces femmes à la vie rude et aux mœurs simples que sa sensibilité et sa générosité la portent.
L'humble immigré irlandais Seamus McKenna n'a rien d'autre à lui offrir que son grand cœur, ses mains rugueuses et ses yeux de braise. Et pourtant Emma se sent de plus en plus proche de lui, jusqu'à braver les convenances et renoncer à son rang social. Pour s'extirper du carcan qui l'enserre, vivre sa révolte jusqu'au bout et changer définitivement de clan, une seule force est capable de porter Emma, celle de l'amour.
 

Mon avis :
Très bonne lecture !

Première chose : La couverture que j'ai mis est bien plus moderne que celle que j'ai donc donne plus envie. Car faut l'avouer, celle que je possède ne me donnait pas envie, du moins elle me laissait penser que j'aurai  affaire avec un roman un peu nianian, alors de ce fait, ce pauvre roman a trainé dans ma pal quelques temps.. Comme quoi, la couverture est tout de même importante !

Cela fait du bien de retrouver un de mes genres de prédilection : la "romance" historique, surtout grâce à ce livre. Car ce n'est pas juste une romance, ce qui ressort le plus reste le côté "différences de rang social". J'ai adoré voir les deux côtés, le lien qu'Emma va créer entre les deux mondes.
On découvre en plus la vie des immigrés Irlandais, une vie pas simple, mais plus chaleureuse, plus vivante, plus réelle que celles de la haute société.


J'ai donc été très agréablement surprise par ce roman, que j'avais malgré moi catégorisé dans la romance. Il y a le côté romance bien sûr, mais je l'ai trouvé léger, pudique, du moins au début. Cependant, j'ai regretté la tournure qu'elle a pu prendre vers la fin, elle était trop présente, mais ça ne dure pas très longtemps, donc ça passe !

En bref, une bonne découverte, un bon livre historique avec tout de même de la romance mais qui est loin d'être clichée !

4/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire