mardi 2 mai 2017

Les années du silence, tome 1



Titre : Les années du silence, tome 1
Auteur : Louise Tremblay d'Essiambre
Éditions : Pocket
Nombres de pages : 576

1942. À l'aube de ses dix-huit ans, Cécile Veilleux doit quitter la ferme de ses parents, dans la Beauce, et son fiancé Jérôme, pour dissimuler une grossesse qui jetterait l'opprobre sur sa famille.
Au même moment, à Québec, la jeune Rolande Comeau est envoyée à l'hôpital de la Miséricorde pour dissimuler une grossesse tout aussi honteuse.
Recluses à l'orphelinat, les deux jeunes filles vont subir les affres du silence. Le silence à garder sur leurs blessures et leur déshonneur, qu'il faut à tout prix cacher. Le silence qui marque brutalement la fin de leur jeunesse. Dans la tourmente, l'amitié entre les deux jeunes filles pourra-t-elle les aider à surmonter ces épreuves ? Et l'amour entre Cécile et Jérôme survivra-t-il, malgré l'absence et la guerre qui se profile ?
Une saga romanesque où deux héroïnes sont confrontées aux ravages du silence
Louise Tremblay d'Essiambre vous présente son roman
 

Mon avis :

Bonne lecture !

La première chose qu'on remarque dans cette lecture sont les dialogues en Québecois, ce qui déroute un peu au début mais on s'y habitue vite surtout que j'ai eu l'impression qu'il y en avait moins dans la deuxième partie. Donc pas de craintes !


Quand à l'histoire, je l'ai bien aimé, bien que je suis un peu déçue par la première partie, je pensais que les deux filles allaient être plus proche, du moins on allait suivre leur amitié au fil de l'histoire, durant leur grossesse, mais cela s'est fait très vite et très peu de temps avant l'accouchement et ensuite plus rien, elles ne se voient quasi plus.
Cependant, j'ai beaucoup aimé l'ambiance du roman, le côté familiale très présent, le fait que tout est crédible (enfin presque..).

Néanmoins, il y a une chose qui m'a embêter, les longueurs, parfois il y avait des paragraphes qui n'étaient pas forcément nécessaire, surtout que ce n'était que de la répétition. Donc je m'ennuyais un peu, l'impression que l'histoire n'avançais pas. Cela m'a bien gênait dans la première partie, mais la deuxième partie m'a plus emballée, j'y trouvais plus d'actions, donc cela coulait plus facilement.

Durant cette deuxième partie, j'ai bien aimé la tournure de l'histoire, bien que pas très joyeuse, ceci dit le roman entier n'est pas joyeux. Je regrette malgré tout un peu la fin, un peu trop facile, enfin moins crédible dirons-nous, bien que je la trouve quand même bien. De là à me donner envie de lire la suite, je ne sais pas. Je pense que l'on peut très bien s'arrêter là mais l'ambiance du roman me donnera peut-être envie de me procurer le tome 2 !


Roman qui m'a séduite par son ambiance québécoise, cependant certaines longueurs et répétitions m'ont gênaient.

3.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire