jeudi 11 mai 2017

13, rue Thérèse



Titre : 13, rue Thérèse
Auteur : Elena Mauli Shapiro
Éditions : Michel Lafon
Nombres de pages : 301

Trevor, un professeur américain qui vient d’emménager à Paris, découvre dans son bureau une vieille boîte remplie de lettres d’amour, de photos jaunies, et de souvenirs : des gants, des pièces de monnaie, un mouchoir en dentelle… Tous racontent la vie de Louise Brunet, une Française ayant vécu au 13, rue Thérèse pendant la Grande Guerre.

L’universitaire commence à reconstituer l’histoire de la jeune femme : son amour indomptable pour son cousin mort au combat, son mariage de convenance avec un homme travaillant pour son père, et sa liaison avec un voisin. Mais alors que Trevor tombe peu à peu amoureux de la charmante et fougueuse Louise, une autre Française, bien vivante celle-là, compte bien le séduire et le garder près d’elle.

Le temps passe, la passion demeure.
 

Mon avis :

Ce roman m'avait attiré depuis sa sortie mais j'en avais vu par la suite des avis assez.. mauvais, donc j'avais laissé tombé, et puis je l'ai croisé en occasion et je l'ai pris et également aussitôt lu.

Une chose est sûre, le style de l'auteur et la mise en forme sont assez particuliers, j'ai mis un petit moment à me situer dans les époques et les personnages. Mais une fois les choses éclairées, je me suis prise au jeu de cette mystérieuse boîte, le contexte m'intriguait.

Cependant, j'ai vite décroché, cela devenait trop.. bizarre, oui c'est le mot que je donnerais, je n'arrivais toujours pas à comprendre certaines choses, surtout en arrivant vers la fin.
Puis, surtout, je n'ai pas accroché aux personnages, j'ai trouvé leurs actions un peu étranges. Certaines passages m'ont un peu dérangées, que se soit niveau sexe qui me mettaient mal à l'aise ou bien blessures de guerre qui aurait pu me rendre malade.

Pour finir, la fin m'a laissé perplexe, on finit par comprendre la forme du roman, qui aurait pu être très intéressante, passionnante, mais mal exploitée.

En bref, ce roman m'aura mis mal à l'aise durant toute ma lecture..

2/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire