vendredi 27 janvier 2017

La dernière fugitive



Titre : La dernière fugitive
Auteur : Tracy Chevalier
Éditions : Folio
Nombres de pages : 392

1850. Après un revers sentimental, Honor fuit les regards compatissants des membres de sa communauté quaker. Elle s’embarque pour les États-Unis avec sa sœur, Grace, qui doit rejoindre son fiancé. À l’éprouvante traversée s’ajoute bientôt une autre épreuve : la mort de Grace, emportée par la fièvre jaune. Honor décide néanmoins de poursuivre son voyage jusqu’à Faithwell, une petite bourgade de l’Ohio. C'est dans cette Amérique encore sauvage et soumise aux lois esclavagistes, contre lesquelles les quakers s’insurgent, qu’elle va essayer de se reconstruire.

Mon avis :

Très bonne lecture !

Il n'y a pas si longtemps que ça, j'avais lu mon premier roman de l'auteur qui était La jeune fille à la perle, que j'avais beaucoup aimé sans avoir été un coup de coeur, mais le style me plaisait donc j'avais très envie de lire ce roman surtout avec le sujet qu'il traite.

Une Amish-Quakers etc.. (j'avouerai ne pas avoir révisé sur le sujet) d'Angleterre qui se lance et part pour l'Amérique ! J'ai toujours été assez intrigué par les Amish donc ce sujet donne envie. Au commencent de mon roman, je n'avais pas lu plus que ça la quatrième de couverture, donc je ne savais que cela de l'histoire. Et je dois dire que ce n'était pas plus mal, cela m'a fait plus apprécié ma lecture.

Car dans ce roman, on parle aussi de l'esclavage, nous sommes en plein carrefour des "voyageurs", les esclaves en fuite qui filent vers le nord et les familles qui partent à la conquête de l'ouest. Qui dit esclaves en fuites, dit esclaves en demande d'aide et le rôle que certaines personnes entretiennent vis à vis de ce contexte et cette demande.

Donc autant dire que c'est un roman assez passionnant. J'ai retrouvé le style fluide et tout de même joli de Tracy Chevalier. J'ai apprécié au début suivre Honor dans ses péripéties, certes elles n'ont pas forcément étaient très joyeuses et c'est à cause de ça je pense que je n'ai pas eu le petit coup de coeur que j'aurai pu acquérir. Il y a eu un moment où je me suis dit que jamais elle se posera et se sentira bien dans vie, ça commençait à m'agacer un petit peu.  Et puis qui dit Amish, dit Quilt (édredons), et quelques termes techniques assez présents tout au long de la lecture, mais cela fait partie du charme de la communauté dirons-nous.
Mais là est entré avec plus d'importance les esclaves en fuite, et Honor y joue son rôle, rôle que tous n'apprécient pas ou d'autres si.
Bref, à partir de ce moment, j'ai adoré ma lecture. J'ai aimé voir Honor s'impliquer dans cette "cause" et voir également sa place dans sa famille, la réaction des ses membres vis à vis de ses actes.
Quant à la fin, je l'ai trouvé réaliste, humaine en quelque sorte.

En somme, très bonne lecture sans être le coup de coeur mais pas loin ! Un bon roman historique !
 
4.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire