mardi 23 août 2016

Un été 42



Titre : Un été 42
Auteur : Herman Raucher
Éditions : Folio
Nombres de pages : 350

Hernie, Oscy et Benjie : trois amis, une énergie infinie et une une ignorance crasse des choses de la vie; Mais des haut de leurs quinze ans, ils ont bien l'intention de devenir des hommes. En cet été 42, ils suivent les commandements d'un manuel d'anatomie dévoilant les "douze étapes de la sexualité". Tandis que, de l'autre côté de l'océan, des hommes à peine plus âgés qu'eux sont emportés dans le fracas des armes, les garçons s'essaient à la tendre guerre.

Mon avis :

Roman qui me faisait envie, puis plus tellement, mais je me suis quand même décidée à le lire avant que l'été se termine.
J'avouerai que le style de l'auteur m'a un peu bloqué au début, la répétition des prénoms à chaque phrase me tapait sur les nerfs, le style tout simplement m'a un peu rebuté.
Mais ce qui m'a dérangé le plus reste LE sujet du roman, alors oui j'étais consciente en me lançant dans cette lecture qu'il serait question que de ça mais trop de sexe tue le sexe. Je comprends que Hermie soit obsédé par ça etc.. mais là j'en avais assez du mot "baiser" toutes les deux phrases.
J'ai eu tellement de mal qu'au bout d'une centaine de pages j'ai failli abandonner, mais contre toute attente j'ai dévoré la suite, au point d'avoir lu ce roman en quelques petites heures.
Finalement j'ai du bien m'adapter au style, l'histoire coulait plus qu'au début, et la magie de la lecture a opéré, et la fin était assez "touchante".
Cependant ça ne reste pas une lecture mémorable, les points négatifs ont quand même pris le dessus. Peut-être aurais-je plus apprécier ce roman si j'avais été un homme, j'aurai plus compris le comportement de ces petits hommes.

3/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire