lundi 6 juin 2016

Big Easy



Titre : Big Easy
Auteur : Ruta Sepetys
Éditions : Gallimard
Nombres de pages : 464

Années 50 à la Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, 17 ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette villle, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien...

Mon avis :

Petit coup de coeur !
J'ai sauté dessus quand je l'ai vu en poche et je ne regrette absolument pas !!
Quel plaisir de lire ce roman ! On suit la vie de Josie, qui n'a pas une famille très convenable diras-t-on et trouve refuge dans une librairie où elle a une chambre à l'étage. J'ai adoré suivre sa vie, les relations qu'elle peut avoir avec certains personnages qui m'a touché parfois, ses ennuis qui lui tombent dessus alors qu'elle ne les méritent pas.
Mais ce que j'ai surtout aimé dans ce roman est l'ambiance, la Nouvelle-Orléans, un très bon dépaysement, même si la vie n'est pas toute rose, tout est question d'argent, de mafia, de prostituées mais surtout d'argent !
Effectivement, ce n'est pas un roman super joyeux, mais on ne tombe pas non plus dans la déprime, c'est plus de l'énervement contre l'injustice dont est victime Josie. Cependant ce qui ressort avant tout dans ce roman, c'est qu'il faut se donner la peine de voir au-delà des barrières qu'on peut se mettre ou que notre contexte nous impose, et que tout ça peut être possible si on le veut vraiment.
Je rajouterai que le gros plus du roman est l'amitié, les personnes autour de Josie qui lui crée une "famille de coeur", c'était touchant sans être dans le nunuche.
En bref, j'ai pris énormément de plaisir à lire ce roman à l'écriture fluide et dépaysante !


5/5 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire