jeudi 4 décembre 2014

La fille de l'hiver



Titre : La fille de l'hiver
Auteur : Eowyn Ivey
Edition : Fleuve noir
Nombres de pages : 432
 
Alaska, 1920. Pour Mabel et Jack, venir s’installer dans ces contrées sauvages représentait à la fois un nouveau départ et leur dernière chance. Depuis la mort de leur bébé des années auparavant, leur douleur les avait isolés des autres et avait entamé petit à petit leur amour. Mais créer un foyer au milieu de cette immensité n’est pas simple, et tandis que Jack s’échine toute la journée aux champs, Mabel dépérit de solitude et de chagrin. Et puis, dans un moment d’insouciance, aux premiers jours de l’hiver, le couple sculpte une petite fille de neige. Le lendemain, ils la retrouvent fondue, les moufles et l’écharpe que Mabel lui avait enfilées, et de petites empreintes de pas partent en direction de la forêt. A compter de ce jour, Mabel et Jack surprennent de temps en temps une petite fille près de leur cabane. Qui est-elle ? Que fait-elle dans la forêt avec son renard roux aussi farouche qu’elle ? Hallucination ? Miracle ? Et si cette fillette était la clé d’un miracle qu’ils n’attendaient plus ?
 
Mon avis :
  
Un livre parfait à lire pendant la période de Noël. Le froid, la magie etc.., l'ambiance a réussi à me faire voyager en Alaska avec ce couple qui m'a beaucoup touché, surtout l'homme. Le roman est tout en pudeur, en tendresse, en magie.
Pourtant ça n'a pas été un coup de coeur. Je pense que c'est dû aux personnages féminins, Mabel qui était assez têtue, et elle avait le droit de l'être, mais je ne sais pas, je trouvais ça un brin agaçant qu'elle croit en certaines choses et maintienne sa position et elle avait un je ne sais quoi qui ne m'a pas fait accroché à ce personnage. Quand à la petite fille, elle était tellement insaisissable que s'en ai dévenu agaçant.
Sinon quand à l'histoire, je n'ai à rien dire, j'ai trouvé ce roman très doux, très mystérieux, très proche de la nature, ce mélange rattrape tout et nous donne un joli voyage.
En bref, mon manque de patiente m'a empêché de profiter pleinement de ce joli conte, tout tendre et magique. A lire quand même !

4.75/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire