mercredi 27 juillet 2016

La rose et la tour



Titre : La rose et la tour
Auteur : Fiona McIntosh
Éditions : Milady Romance
Nombres de pages : 573

La clé de son avenir se trouve dans le passé…

En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est emprisonné à la Tour de Londres où il attend son exécution.
Deux siècles plus tard, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdale. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un caprice du destin, elle se retrouve plongée au cœur du XVIIIe siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle parvient à libérer le comte de Nithsdale. Mais elle rencontre alors un séduisant lord qui pourrait bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur…

Mon avis :

Après une panne de lecture assez pénible, un roman qui m'était désagréable à lire par son format, j'ai décidé de me prendre un livre sans prises de tête, facile à lire, et historique pour essayer de me changer les idées. Ce livre m'a de suite attiré le regard, et comme il était dans ma wishlist, je me suis dit "pourquoi pas ?".
On peut dire qu'il a fait son job : me donner l'envie de relire, de me plonger dans un roman.
Alors certes je ne suis pas tombée sous le charme de l'histoire, ni des personnages etc.. mais l'écriture était fluide, donc mon rythme de lecture rapide, le côté historique m'a bien plu, et m'a aidé à poursuivre ma lecture alors on peut dire que je l'ai moyennement aimé.
Moyennement, car comme je l'ai dit je ne me suis pas attachée aux personnages, surtout Jane, elle ne m'était pas désagréable mais je ne m'identifiais pas à elle. Et puis l'histoire.. bon j'avoue de base, je ne suis pas trop fan de Outlander, le type "oui je me retrouve par miracle dans le passé, tout est normal, tout est bien et je couche même avec des mecs !". Donc là on était en plein dedans, ceci dit je me suis dit que je n'allais pas laisser tomber comme outlander et ai décidé de prendre cette lecture avec légèreté, juste prendre les choses comme elles sont (et puis j'avouerai que Jane était beaucoup moins agaçante que la nana d'Outlander).
Au début j'y arrivais, l'histoire était assez passionnante et puis à la moitié, j'ai un peu lâché, rien ne se passer réellement, ou du moins pas assez vite pour moi.. Donc pour ne pas abandonner, à partir de ce moment je ne lisais quasi que les dialogues, je lisais très rapidement, et je n'avais pas l'impression de manquer bien des choses, au contraire, ça m'a épargné quelques passages inintéressants. J'ai même apprécié la fin, je l'ai trouvé juste.
En somme, un roman qui a fait ce que je lui demandait bien qu'il soit loin d'être un coup de coeur.

3.5/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire